Greffe capillaire : les avantages de la technique FUE

Chez presque tous les hommes, perdre les cheveux, c’est perdre une bonne partie de la confiance en soi. Qui ne serait pas inquiet d’arracher une poignée de chevelure, rien qu’en se peignant le matin ? L’idée de devenir chauve trouble plus d’un, avec une sensation d’atteindre la vieillesse et de perdre le pouvoir de séduction.  

Différents traitements vus ici et là sont alors essayés, souvent en vain, car les facteurs qui expliquent la calvitie diffèrent d’un patient à un autre. Avec les avancées techniques relatives à l’implant capillaire, hommes et femmes peuvent maintenant bénéficier de la greffe de cheveux FUE. Il s’agit d’un moyen radical pour retrouver sa belle chevelure d’antan et se refaire une jeunesse. Zoom sur cette technique !

Greffe capillaire : la méthode FUE

Si le principe de l’implant de cheveux reste le même – celui de prélever un greffon sur la zone donneuse pour l’implanter sur la zone receveuse – les méthodes utilisées sont multiples. On considère notamment la FUT et la FUE. La méthode Follicular Unit Transplantation consiste à prélever directement une bandelette contenant les greffons nécessaires sur la zone occipitale.

Parmi les techniques actuelles, la technique de greffe de cheveux FUE ou méthode Follicular Unit Extract est aujourd’hui la plus moderne. Elle consiste à extraire successivement des unités folliculaires sur une zone donneuse. Celle-ci étant souvent à l’arrière du crâne, là où les cheveux ont du mal à tomber. Les UF prélevées sont destinées à être réimplantées sur les parties clairsemées de la tête. Auparavant, la technique FUE correspondait notamment au traitement des alopécies encore à un stade peu avancé. Mais suite à l’évolution de la méthode, elle permet maintenant de traiter des pertes de cheveux plus importantes.

Le déroulement de la méthode FUE

Pour être réussie, la greffe de cheveux ne se limite pas au jour de l’opération. Elle exige l’adoption de précautions avant et après l’opération.

Etape préopératoire

La greffe capillaire par unités folliculaires commence toujours par un bilan préopératoire. Le professionnel évalue le niveau et les causes de la calvitie. Il demande également un bilan sanguin, sans oublier l’entretien poussé avec le patient. Cette étape lui permet aussi de prescrire éventuellement des produits à appliquer en vue de préparer l’opération.  

La greffe capillaire en question

Le jour J, l’intervention s’effectue en séjour ambulatoire, durant quelques heures. Le chirurgien prélève les greffons un à un, en faisant en sorte de garder leur qualité. Il conserve les éléments extraits dans un bain de sérum physiologique en attendant leur traitement et leur implantation. Après la préparation de la partie dégarnie, les unités préalablement traitées et triées y sont implantées.

Le suivi postopératoire

Après un implant capillaire FUE, le patient peut rapidement reprendre ses occupations quotidiennes, dont le sport et le travail. Mais il a encore intérêt à respecter les indications prescrites par le chirurgien. Cela inclut les shampoings à privilégier, les produits à bannir, les antalgiques à prendre en cas de douleurs… Des sessions de contrôle pourraient aussi être programmées.

Les avantages de la technique FUE

Technique innovante réalisée avec des outils spéciaux, la greffe de cheveux FUE présente de multiples avantages.

Aucune cicatrice à craindre

Avec la technique FUT qui consiste à prélever une bandelette, les cicatrices post-opératoires sont inéluctables, bien qu’elles disparaissent sous les cheveux après quelques semaines. Quant à la FUE, seuls les greffons sont retirés, ce qui évite de laisser de cicatrice visible sur le cuir chevelu. La méthode séduit par ailleurs par l’absence de tiraillements et de douleurs après l’opération.

Un résultat naturel

Grâce à la finesse des greffons prélevés, ce type d’intervention assure un rendu naturel. La zone receveuse reste discrète sans attirer l’attention avec des traces de greffe. Ce qui rend le résultat plus esthétique. Ainsi, la technique FUE convient parfaitement aux cheveux courts et à tout type de coiffage.

Une intervention convenable à diverses pathologies

La greffe capillaire FUE convient maintenant aux divers niveaux d’alopécie, que ce soit primaire ou avancé. Mais elle permet aussi de masquer les cicatrices du cuir chevelu.

Une technique accessible à tous

Lisses, bouclés, frisés ou crépus, les divers types de cheveux conviennent maintenant à une greffe de cheveux FUE.

La greffe de cheveux FUE avec Centre médical du cheveu

Pour vous assurer du succès de l’intervention, il faut savoir sélectionner la clinique de greffe capillaire à laquelle faire confiance. Compétence des intervenants et qualité des équipements sont des critères à ne pas prendre à la légère, vu la délicatesse de la mission. Raison pour lesquelles mieux vaut choisir Centre Médical du Cheveu pour une greffe de cheveux à La Réunion. Le cabinet médical dispose d’équipements à la pointe de la technologie, allant des infrastructures et des mobiliers aux appareils de micro greffe. À la tête de la clinique, le Dr Geisert collabore avec des chirurgiens émérites, dont les Drs Goncalves, Hulard et Lekieffre. Contactez notre cabinet pour trouver une solution durable et esthétique à votre perte de cheveux.

Une réponse sur “Greffe capillaire : les avantages de la technique FUE”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.